lundi 22 avril 2013

S comme "Sources"


Les sources sont un élément fondamental de toute recherche, qu'elle soit scientifique, historique ou généalogique. Petit focus sur l'intérêt et surtout la manière de citer ses sources. 

De l'intérêt des sources

 
Carl Spitzweg, Le Rat de bibliothèque .
La source désigne l'endroit d'où une information est tirée. Il peut s'agir de documents d'archive, d'ouvrages, d'articles scientifiques, de thèses, ou encore de communications personnelles, de courriers, de vidéos...

La source est fondamentale tant pour l'auteur que le lecteur. Pour l'auteur, elle permet de justifier son information. Pour le lecteur, elle permet de connaître l'origine de l'information pour éventuellement la consulter, ou en tout cas pour être certain que l'information donnée est fondée sur un document ou une ressource précise.


Ceci étant dit, comment citer l'origine de l'information et ses sources ?

La citation des sources issues d'ouvrages


Une première méthode peut s'inspirer de la norme Z44-005 "Description des références bibliographiques" qui décrit la manière de citer une référence bibliographique. Ainsi pour les livres, elle se structure de la manière suivante :

  • NOM de l'auteur, P(rénom). Titre de l'ouvrage. Nième édition. Tomaison. Ville d'édition: Editeur, année d'édition, nombre de volumes, nombre de pages. (Nom de la collection; n° dans la collection).

Cela donne par exemple :

  • KIEFFER J. Villages et villageois en Lorraine au 18e siècle. Metz, Editions Serpenoises, 2002, 138p.

D'autres méthodes préfèrent mettre l'année après le nom de l'auteur (KIEFFER J., 2002. Villages...)

Dans le corps de texte d'un article ou d'un ouvrage, la source est citée entre parenthèse en précisant le NOM de l'auteur, et l'année. Ces informations renvoient à une liste de références bibliographiques en fin d'article ou d'ouvrage. Par exemple (KIEFFER, 2002), renvoie à la référence complète présentée juste au dessus.


La citation des sources issues des archives


Tout se complique avec les documents issus d'archives...Prenons par exemple les registres paroissiaux de la paroisse de Luttange de 1680-1710. En utilisant la méthode citée précédemment, il apparaît que nous n'avons ni d'auteur (à moins de relever tous les curés..., ou alors de citer simplement "Collectif"), ni d'année d'édition, et encore moins d'éditeur...

Il faut se rappeler ici que l'information doit permettre à tout à chacun de retrouver le document source. Ainsi, pour les registres paroissiaux de Luttange, les informations minimales sont:
  • le lieu de localisation (Archives départementales de la Moselle)
  • la cote du document (431ED1E1) (ou 9NUM/431Ed1E1 pour les archives numérisées).
Pour ma part, je note de la manière suivante :
  •  AD57, 9NUM/431ED1E1
Dans mon logiciel de généalogie, et pour chaque évènement, j'ajoute d'autres informations pour préciser la source :

  • Type de document - le nom de la paroisse/commune - le type d'évènement - le nom de l' (des) intéressé(s) -  la date (la référence de la source).

Ceci donne par exemple :


  • Registres paroissiaux - Paroisse de Luttange - Baptême - Marie Thérèse DANY - 28/09/1695 (AD57 - 9NUM/431ED1E1)
Ceci permet par exemple de préciser l'origine d'une date ou d'un lieu (par exemple une date de naissance peut être retrouvée grâce à l'acte de mariage).





Pour finir, je ne peux que vous conseiller le très bon article de Sophie Boudarel concernant l'utilisation des sources en généalogie: Comment utiliser les sources en généalogie ?

1 commentaire:

  1. Merci pour ce très bon article et le renvoi vers le mien.

    Sophie


    RépondreSupprimer